Vous êtes ici: Page d'accueil > Non-syndiqués

Non-syndiqués

Cheres consoeurs et chers confrères,

Quelques consoeurs et confrères prennent, bénévolement, du temps pour défendre la profession, et vous.

Si vous pouvez bénéficier des avantages qu'ils obtiennent (en luttant ,en s'opposant ),
la moindre des choses est de vous syndiquer , plus nous serons nombreux a etre syndiqués et plus nous serons écouté
par les instances .

Mais, mieux encore, vous avez quelque chose à dire, des idées à proposer ou à défendre, rejoingnez l'équipe dynamique de votre syndicat : nous avons besoin de vous !

Dans les deux cas : ADHEREZ

Et la vie professionnelle prendra peu à peu la couleur de cette page !!

De plus, vous bénéficierez de nombreux avantages :
Auprès de LCL
Auprès des assurances de La Médicale de France
Tarif préférentiel sur l’assurance groupe Responsabilité Civile Professionnelle et Protection juridique
Tarifs préférentiels aux services de l’AGAKAM
Tarifs préférentiels sur les abonnements à Kiné actualité et Kinésithérapie Scientifique
+ Capital décès de : 4 575 €
etc…

Alors, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Bien confraternellement !
-------------------------------------------------------------------------------

 

Chères consoeurs, chers confrères,

Les décisions prises par les ministères, par les caisses d’Assurance maladie et par les Agences régionales de santé ne correspondent pas toutes à vos attentes.

Vous trouvez que les orientations prises par la FFMKR ne sont pas toutes satisfaisantes et vous aimeriez que vos idées soient mieux prises en compte. Vous avez raison.

Votre voix sera portée, relayée et défendue lors des congrès nationaux. À l’issue de débats, un vote détermine ce que la majorité des adhérents souhaite. C’est la vie ordinaire et démocratique de la FFMKR et ça fait 50 ans que ça dure.

La mission prioritaire d’un syndicat est la défense de la profession. Un rôle différent de celui de l’Ordre qui veille au respect de la déontologie et à l’inscription au tableau. Si la cotisation à l’Ordre est obligatoire, celle à un syndicat est facultative. Facultative mais INDISPENSABLE. Nos interlocuteurs regardent de très près le « poids » que nous pesons en pourcentage de syndiqués. En nous rejoignant vous contribuer à peser efficacement sur les décisions qui vous concernent.

Rejoindre un groupe uni de consœurs et confrères permet de mieux appréhender l’exercice quotidien et de sortir de l’isolement. Nous avons toutes et tous besoin d’une émulation, de l’expérience des plus anciens, mais aussi du regard neuf des plus jeunes.

En adhérant, vous prenez la garantie que notre profession continuera à être défendue par celles et ceux qui exercent chaque jour sur le terrain. Vous êtes l’une ou l’un de ces professionnels.


Nous sommes là pour vous informer, alors vous pouvez attendre que la caisse vous informe , ou bien nous rejoindre
et etre informé le premier sans perdre de temps a chercher sur internet. C'est aussi cela le travail du syndicat ,
nous vous apportons aussi des aides en cas de refus .

ALORS ADHEREZ >>>EN PLUS CETTE ANNEE


adhérez pour 1 euro

--------------------------------------------------------------------

 

MANIF DU 03.09.2010

Votre journal

--------------------------------------------------------------
Le journal du syndicat en avant première !
Voilà ce que nous vous proposons tous les mois , avec des nouvelles de votre vie conventionnelle et sur le travail du syndicat sur votre département

NB : Les syndiqués reçoivent la version complète par courrier...
-------------------------------------------------------------

 

contactez nous

Vous avez un problème avec la CPAM du 94

contactez nous : mailto:smkr94@sdk94.org

------------------------------------------------------------

 

manifestation

LE SUCCES DE LA MANIF :


5000 kinés et futurs kinés ont manifesté entre la gare Montparnasse et l'Assemblée nationale.

Votre syndicat du 94 était présent et a défendu une avancée importante et vitale pour notre profession

Le mercredi 5 novembre 2014 l'ensemble des organisations représentant la kinésithérapie a appelé les étudiants et les professionnels à manifester pour soutenir leur projet commun de formation initiale.

Des délégations ont été reçues au Sénat, à l'Assemblée nationale et au ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes.
______________________________________________________________________