Vous êtes ici: Page d'accueil > Assemblée Générale

Assemblée Générale

Assez de la cour des comptes





La Cour des comptes veut qu'il soit remédié "sans délai" à l'envolée des dépenses en kinésithérapie libérale… pendant ce temps la CSMF (syndicat de médecin) dépose des amendements visant à restreindre l’accès à la kinésithérapie.

La FFMKR s’oppose à ces attaques et défendra le rôle et la nécessité de la kinésithérapie dans le paysage de la santé en France !

Pour cela nous avons besoin de vous …rejoignez-nous !

 

DPC

Devant ce fait, la FFMKR94 constate qu’une fois de plus, les instances du DPC (Ministère et CNAM*) n’ont pas écouté les professionnels de terrain…

La FFMKR dénonce ce système, instaurant une obligation de formation, sans que soient mis en face, les moyens financiers nécessaires. Il est inadmissible que l’année 2015 soit ainsi amputée dès le mois de septembre et que la seule réponse apportée aux professionnels soit le financement du DPC sur leurs deniers personnels.

La FFMKR demande que l’enveloppe allouée pour 2016 soit majorée de 25 à 30 % pour répondre à la demande de formation des masseurs kinésithérapeutes. La formation continue est un des piliers de la qualité des soins et de la sécurité des patients. L’état doit prendre ses responsabilités pour assurer sa mission de service public à la population!!!!!

 

REFORME des études





Le décret et l'arrêté fixant les nouvelles modalités des études de masseurs-kinésithérapeutes ont été publiés au JO.

La masso-kinésithérapie rejoint ainsi les standards européens et internationaux. Sa formation initiale s'inscrit désormais dans le cadre LMD (Licence-Master-Doctorat).

La FFMKR se réjouit de l'aboutissement de cette réforme historique.

L'année de sélection universitaire prioritairement PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) donne à notre profession l'assurance de la qualité et de l'équité de la sélection. Les 4 années suivantes en IFMK aboutissant au DE donneront 300 ECTS (European Credits Transfer System) pour ceux qui souhaiteront poursuivre des études universitaires. L'accès à la recherche scientifique est devenu possible.

Désormais la profession peut espérer construire sa propre discipline pour développer des techniques basées sur des preuves scientifiques et renforcer son autonomie.

La FFMKR, avec les autres acteurs de la profession, a tout mis en œuvre pour obtenir cette avancée majeure pour les futurs diplômés et les masseurs-kinésithérapeutes en exercice.

Il aura fallu des années de travail pour qu'enfin, aujourd'hui, le gouvernement actuel accepte de valider les arguments de la profession et permette ainsi l'aboutissement de cette réforme. Nous l'en remercions.

Enfin notre profession est reconnue à sa juste valeur. Elle pourra ainsi faire valoir toute sa compétence au sein des professions de santé et construire un savoir propre à la discipline.

Restons vigilants sur la mise en œuvre de cette réforme. Prenons en mains l'évolution nécessaire de notre profession.

► Décret n° 2015-1110 du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute

► Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute

 

Tiers payant

Tiers-payant : ça commence maintenant !

1 juillet 2015

Tiers-payant : ça commence maintenant !

À compter d’aujourd’hui, le tiers payant intégral est aussi proposé aux patients disposant de l'ACS, dès lors qu'ils ont souscrit un contrat complémentaire sélectionné par le ministère de la Santé.

Pour visualiser la liste des 11 contrats cliquez ici.

Pour bénéficier de la dispense d’avance de frais, l’assuré doit vous présenter sa carte vitale à jour et l’attestation délivrée par l’organisme lui servant les prestations de base de l’Assurance Maladie.

Les deux textes publiés hier au JO entrent aujourd’hui en vigueur et ont pour objet de déterminer les modalités du tiers payant permettant aux professionnels de santé qui le souhaitent d'avoir un interlocuteur unique, lorsque l'assuré est bénéficiaire de l'ACS et qu'il a souscrit un des 11 contrats d'assurance maladie complémentaire.

 

Ostéopathie

Ostéopathie : La profession saisit le Conseil d’État
16 février 2015

Ostéopathie : La profession saisit le Conseil d’État



Comme nous vous l’annoncions le 17 décembre dernier (voir ici) et suite à la promulgation de 3 textes inadmissibles et injustes, sur la formation en ostéopathie, la FFMKR adoptait en Conseil fédéral la décision de déposer un recours devant le Conseil d’État.

Le 2 février dernier, la Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes-rééducateurs (FFMKR), le Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes (CNOMK) et le Syndicat national des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (SNMKR), ont déposé une requête, puis le 10 février une requête en référé contre l’arrêté du 12 décembre 2014 relatif « aux dispenses d’enseignement susceptibles d’être accordées en vue de la préparation au diplôme permettant d’user du titre d’ostéopathe. »

En effet, suite à cet arrêté c’est près de 1900 heures (contre 1225 heures actuellement) de formation supplémentaire que devront effectuer les masseurs-kinésithérapeutes pour obtenir le titre d’ostéopathe. Pour mémoire, les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé fixent cette durée à 1000 heures.

De nombreux éléments laissent à penser que cet arrêté est entaché de nullité tant sur la forme que sur le fond. En effet, parmi eux, cette réforme ne tient aucun compte du processus de réingénierie de notre formation initiale toujours en cours. Par ailleurs, le projet de décret et le projet d’arrêté n’ont pas été soumis au Haut Conseil des professions paramédicales
(HCPP) suivant les règles prévues par les textes etc.

Devant cette iniquité flagrante et l’injustice de ces textes, la profession avance ensemble.



 

les référentiels Le jour o certains kinésithérapeutes envisagent de manifester devant les Caisses de Sécurité Soc...

Accès TROUVEZ votre itinéraire , grace a Mappy :

CARPIMKO dernier jours avant rachat première année

reforme des études Chère Consoeur, Cher Confrère, Depuis des années, la profession et particulièrement la FFMKR se b...

Assemblée Générale

les référentiels Accès CARPIMKO reforme des études

Généralités